Tous les textes de Benny et ses amis !

Derniers sujets

» Anna G.
Les cloches (inedit) EmptyJeu 6 Oct - 17:50 par Benny

» Cendres de vie
Les cloches (inedit) EmptyVen 30 Sep - 12:56 par Benny

» Je le garde pour moi
Les cloches (inedit) EmptyDim 24 Juil - 8:39 par Benny

» Pour le temps qu'on se donne
Les cloches (inedit) EmptyMar 5 Juil - 13:38 par Benny

» L'élan
Les cloches (inedit) EmptyVen 3 Juin - 11:54 par Benny

» Selfie-me
Les cloches (inedit) EmptyVen 3 Juin - 9:12 par Benny

» Défondation
Les cloches (inedit) EmptyJeu 12 Mai - 12:40 par Benny

» Le droit au bonheur
Les cloches (inedit) EmptyVen 6 Mai - 7:45 par Benny

» Après toi
Les cloches (inedit) EmptyJeu 14 Avr - 12:30 par Benny

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 81 le Mar 19 Avr - 13:09

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Les cloches (inedit)

Benny
Benny
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 02/06/2009
Localisation : Si près de ceux qui me lisent...

Les cloches (inedit) Empty Les cloches (inedit)

Message par Benny le Jeu 29 Avr - 10:54

Les cloches

(Librement inspiré de « Les cloches » et « Le pont Mirabeau » d’Apollinaire)



Dans l’ombre du clocher,
Amants tziganes nous pensions
N'être vu de personne, si bien cachés
Et,nous aimant éperdument, nous n'entendions
Venant du vil beffroi la triste délation
Car écoute, ce que chantent à l’unisson…

Les cloches, les cloches
Qu’importe les cloches qui sonnent
Dans mon cœur c’est ta voix qui résonne
Les cloches, les cloches
Puisque les cloches le carillonnent
Ce ne sera un secret pour personne

Dans le glas transporté
L’Amour s’en va, une trahison
N’être plus personne de n’être aimé
Comme ma vie est lente, ont-elles raison…

Les cloches, les cloches
Qu’importe les cloches qui sonnent
Dans mon cœur c’est ta voix qui résonne
Les cloches, les cloches
Puisque les cloches le carillonnent
Ce ne sera un secret pour personne

J’ai pensé que tu(le) supporterais
Je ne saurais plus où me mettre
Tu seras loin Je pleurerais
Tu partiras,
J’en mourrai peut-être...

Sous les cloches, les cloches
Qu’importe les cloches qui sonnent
Dans mon cœur c’est ta voix qui résonne
Les cloches, les cloches
Puisque les cloches le carillonnent
Ce ne sera un secret pour personne

Sonnent les cloches, sonne l’heure,
Malgré tout, moi je demeure
Sous le clocher coule ma peine
Et nos amours, faut-il que tu t’en souviennes ?

By Benny

    La date/heure actuelle est Ven 19 Juil - 21:13