Tous les textes de Benny et ses amis !

Derniers sujets

» Anna G.
Jeu 6 Oct - 17:50 par Benny

» Cendres de vie
Ven 30 Sep - 12:56 par Benny

» Je le garde pour moi
Dim 24 Juil - 8:39 par Benny

» Pour le temps qu'on se donne
Mar 5 Juil - 13:38 par Benny

» L'élan
Ven 3 Juin - 11:54 par Benny

» Selfie-me
Ven 3 Juin - 9:12 par Benny

» Défondation
Jeu 12 Mai - 12:40 par Benny

» Le droit au bonheur
Ven 6 Mai - 7:45 par Benny

» Après toi
Jeu 14 Avr - 12:30 par Benny

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 81 le Mar 19 Avr - 13:09

Connexion

Récupérer mon mot de passe


La chanson d'Orphée

Partagez
avatar
Benny
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 02/06/2009
Localisation : Si près de ceux qui me lisent...

La chanson d'Orphée

Message par Benny le Lun 8 Juin - 20:16

La chanson d’Orphée

Tu sais que je t’aime
Tu sais que je suis venu
Pour toi, mon ange blême
Ma bergère ingénue
J’ais pénétré
Guidé par ta voix
Dans ce lieu enténébré
Juste pour toi
Alors rassure-toi !

Eurydice
Ne regarde pas
Les eaux noires du Styx
Eurydice
Ne regarde pas
La noirceur d’un monde de vice

Tu sais que je t’aime
Tu sais que je me suis perdu
Sans toi, ma dryade reine
Ma lyre ne chante plus
Qu’un chant attristé
Depuis cette fois
Où tu fuyais Aristée
Et dans l’herbe le serpent caché
La vie t’avait ôtée

Eurydice
Ne regarde pas
Les eaux noires du Styx
Eurydice
Ne regarde pas
La noirceur d’un monde de vice
On s’en tirera
Même si on souffre
Dans ce gouffre
Qui parait si profond
Comme un puits sans fond
Qui sent le souffre
Je ne t’appellerais pas
Même si je ne désire que toi
Et tu es si belle derrière moi
Il est si dur d’entendre tes pas

Et de ma Thrace chérie
Sur tes traces à demi effacées
Jusqu’au Tériare en Laconie
Je n’ai cessé de te chercher
J’ai vaincu Charon, Cerbère et les trois morbides
Pour ranimer ton corps flasque et livide
Ecoute donc la complainte de ma lyre écorchée
En espérant qu’elle puisse guider tes pas vers la liberté
Mais il a suffit d’un regard pour tout gâcher
Et aux ténèbres te lier pour l’éternité

C’est la triste chanson d’Orphée
A son Eurydice tombée
Dans un trou si sombre
Qu’on ne l’a jamais revue
Mais le berger n’est plus qu’une ombre
Depuis qu’elle a disparue
Il souffre à en perdre la tête
Et sa dernière compagne s’entête
A jouer dans la voie lactée
La chanson que ne déclamera plus Orphée :

Eurydice
Ne regarde pas
Les eaux noires du Styx
Eurydice
Ne regarde pas
La noirceur d’un monde de vice
On s’en tirera

Triste histoire de celui qui a tant voulu
Et qui a tout perdu
Triste histoire d’un amour déchu
Pour un regard superflus

By Benny

    La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 6:43