Tous les textes de Benny et ses amis !

Derniers sujets

» Anna G.
Jeu 6 Oct - 17:50 par Benny

» Cendres de vie
Ven 30 Sep - 12:56 par Benny

» Je le garde pour moi
Dim 24 Juil - 8:39 par Benny

» Pour le temps qu'on se donne
Mar 5 Juil - 13:38 par Benny

» L'élan
Ven 3 Juin - 11:54 par Benny

» Selfie-me
Ven 3 Juin - 9:12 par Benny

» Défondation
Jeu 12 Mai - 12:40 par Benny

» Le droit au bonheur
Ven 6 Mai - 7:45 par Benny

» Après toi
Jeu 14 Avr - 12:30 par Benny

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 81 le Mar 19 Avr - 13:09

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Marie martyre (Inédit)

Partagez
avatar
Benny
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 02/06/2009
Localisation : Si près de ceux qui me lisent...

Marie martyre (Inédit)

Message par Benny le Jeu 19 Nov - 19:26

A toutes les "Marie"

Depuis qu’il ne sait plus désirer
Il a du trouver une autre voie
Pour se sentir exister
Mais de ses doigts
Les caresses sont rêches
Et toi, tu lèches
Cette main qui te malmène
Dévotion malsaine
Marie martyre
Vêtue de bleus saphirs


Mais comment t’arracher à ses colères
Comment te tirer d’affaire
Te faire quitter l’Enfer
Que tu aimes pourtant
Que tu l’aimes,vraiment,
Ce cœur frigide
Oh notre impuissance
Quand il cache derrière ses violences
Son absence, ses absences, les absences
D’un cœur frigide
Tu l'aimes,mais soi lucide
Tu finiras glacée, livide
Un corps rigide
C’est tout ce que t’offrira
Un être sans émoi
Un cœur frigide
Sans émotion tangible
Que la haine torride
C’est la larme à l’œil
Que tu soignes son orgueil


Après tout ce temps
Ce n’est plus le manque
Qu’il palie en brusqueries
Les coups qu’il te flanque
Chassent son ennui
Et toi Marie, mariée
Tu te crois condamnée
A devoir tout endurer
Noyée dans son éther nie tes
Tes cris...

Mais comment t’arracher à ses colères
Comment te tirer d’affaire
Te faire quitter l’Enfer
Que tu aimes pourtant
Que tu l’aimes,vraiment,
Ce cœur frigide
Oh notre impuissance
Quand il cache derrière ses violences
Son absence, ses absences, les absences
D’un cœur frigide
Tu l'aimes,mais soi lucide
Tu finiras glacée, livide
Un corps rigide
C’est tout ce que t’offrira
Un être sans émoi
Un cœur frigide
Sans émotion tangible
Que la haine torride
C’est la larme à l’œil
Que tu soignes son orgueil

Tu es sa chose, sa captive
Ame recluse d’une chair
Qui porte les traces de son Amour
Sur ses poings aucun velours
Il ne se sent désiré
Qu’imploré d’arrêter
Marie dévouée
Votre jeu devra cesser
Bien avant l’éther nie tes
Tes cris


Mais comment t’arracher à ses colères
Comment te tirer d’affaire
Te faire quitter l’Enfer
Que tu aimes pourtant
Que tu l’aimes,vraiment,
Ce cœur frigide
Oh notre impuissance
Quand il cache derrière ses violences
Son absence, ses absences, les absences
D’un cœur frigide
Tu l'aimes,mais soi lucide
Tu finiras glacée, livide
Un corps rigide
C’est tout ce que t’offrira
Un être sans émoi
Un cœur frigide
Sans émotion tangible
Que la haine torride
C’est la larme à l’œil
Que tu soignes son orgueil


Et moi, croyant te sauver
J’allais divulguer
Les secrets confinés
Croyant t’en libérer
Je t’ai exposée
On ne t’a jamais retrouvée

Ton corps sans cris
Il t’a volée, il t’a tout pris
Et si ton histoire est triste
Le pire est qu’elles existent
Ces Marie mariées
A des cœurs qui ne savent aimer

C’est la larme à l’œil
Qu’elle rachetait l'orgueil
De cet impuissant du coeur
Coeur qui homicide

By Benny

    La date/heure actuelle est Mar 26 Sep - 18:10