Tous les textes de Benny et ses amis !

Derniers sujets

» Anna G.
Le nouveau sacre du printemps EmptyJeu 6 Oct - 17:50 par Benny

» Cendres de vie
Le nouveau sacre du printemps EmptyVen 30 Sep - 12:56 par Benny

» Je le garde pour moi
Le nouveau sacre du printemps EmptyDim 24 Juil - 8:39 par Benny

» Pour le temps qu'on se donne
Le nouveau sacre du printemps EmptyMar 5 Juil - 13:38 par Benny

» L'élan
Le nouveau sacre du printemps EmptyVen 3 Juin - 11:54 par Benny

» Selfie-me
Le nouveau sacre du printemps EmptyVen 3 Juin - 9:12 par Benny

» Défondation
Le nouveau sacre du printemps EmptyJeu 12 Mai - 12:40 par Benny

» Le droit au bonheur
Le nouveau sacre du printemps EmptyVen 6 Mai - 7:45 par Benny

» Après toi
Le nouveau sacre du printemps EmptyJeu 14 Avr - 12:30 par Benny

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 81 le Mar 19 Avr - 13:09

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Le nouveau sacre du printemps

Benny
Benny
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 02/06/2009
Localisation : Si près de ceux qui me lisent...

Le nouveau sacre du printemps Empty Le nouveau sacre du printemps

Message par Benny le Sam 2 Avr - 15:14

J’ai eu ton ex au téléphone
Elle m’a parlé de toi
Avec fort peu de consonnes
Mais avec de-ci, de-là
De la la la
Quelques H… aspirés
Dans une gorge profonde
J’ai eu ton ex au téléphone,
Elle m’a dit qu’avant, t’aimais ça

Elle m'a décrit le sacre du printemps
Qui réchauffe après l’hiver
De ce retour à la vie
Des douceurs d’après colères
Qui font bouillir les sangs
Elle m'a vraiment tout dit
Comment l'un devant l'autre s'étend
Sans dessus, sans dessous devant
Elle m’en a parlé, aussi

J’ai eu ton ex au téléphone
Elle m’a parlé de toi
De profondeurs insondées
De son culte, la Perséphone
Qui chantait tout bas
Tout bas bas bas
Tombée dans un canyon
Pour au moins quatre mois
De la chaleur que te donnent
Ses fleurs de grenats
Elle m’a parlé d’un choix
Elle m’a dit qu’avant, t’aimais ça

Elle m'a décrit le sacre du printemps
Qui réchauffe après l’hiver
De ce retour à la vie
Des douceurs d’après colères
Qui font bouillir les sangs
Elle m'a vraiment tout dit
Comment l'un devant l'autre s'étend
Sans dessus, sans dessous devant
Elle m’en a parlé, aussi

J’ai eu ton ex au téléphone
Elle m’a parlé de toi
Et de tes morceaux recollés
Puis des graines de l'automne
Conservées en la Douât
Sous la la la
Attendant de pouvoir, autonomes
Germer entre tes draps
Comme mes doigts fantômes
Pour une moisson d’au-delà
Elle m’a parlé d’un roi
Elle m’a dit qu’avant, t’aimais ça

Ce soleil qui revient à temps
Quand plus personne
Ne l’espère, ne l’attend

Il réchauffe après l’hiver
Le retour à la vie
Douceurs d’après colères
Bouillir les sangs
Elle m'a vraiment tout dit
Comment l'un devant l'autre s'étend
Sans dessus, sans dessous devant
Elle m’en a parlé, aussi

J’ai eu ton ex au téléphone…
Mais non, j’déconne
J’la connais même pas !
Pourquoi tu rougis comme ça ?

    La date/heure actuelle est Ven 19 Juil - 20:48