Tous les textes de Benny et ses amis !

Derniers sujets

» Anna G.
Jeu 6 Oct - 17:50 par Benny

» Cendres de vie
Ven 30 Sep - 12:56 par Benny

» Je le garde pour moi
Dim 24 Juil - 8:39 par Benny

» Pour le temps qu'on se donne
Mar 5 Juil - 13:38 par Benny

» L'élan
Ven 3 Juin - 11:54 par Benny

» Selfie-me
Ven 3 Juin - 9:12 par Benny

» Défondation
Jeu 12 Mai - 12:40 par Benny

» Le droit au bonheur
Ven 6 Mai - 7:45 par Benny

» Après toi
Jeu 14 Avr - 12:30 par Benny

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 81 le Mar 19 Avr - 13:09

Connexion

Récupérer mon mot de passe


Des jours infinis (inédit)

Partagez
avatar
Benny
Admin

Messages : 243
Date d'inscription : 02/06/2009
Localisation : Si près de ceux qui me lisent...

Des jours infinis (inédit)

Message par Benny le Jeu 17 Oct - 10:27

Rappelle-toi,
Il était des jours, il était des nuits
Au bout d’insomnies
Il était des jours, au bout de nos nuits
Aux couleurs de vie

Au coin de la bouche
Le baiser fit mouche
Au coin de la rue
Te sauter dessus
Au coin de l'armoire
Se plaquer dans le noir
Sur le coin du lit
C’était bien parti

Rappelle-toi,
Il était des jours, au bout de nos nuits
Au goût d’insomnies
Il était des jours, il était des nuits
Au goût d'infini

J’ai encore parfois,
Le besoin de ça
J’ai au fond de moi
Le besoin de toi
Des carnets hantés
Issus du passé
Un étrange miroir
Reflet de l'histoire
Un château hanté
Havre de mémoire
Un lieu habité
Où pleure l'espoir
J'ai encore parfois
Le besoin de toi

Rappelle-toi,

Au coin de la bouche
Le baiser fit mouche
Au coin de la rue
Te sauter dessus
Au coin de l'armoire
Se plaquer dans le noir
Sur le coin du lit
Nos corps alanguis

J’ai encore parfois,
Le besoin de ça
J’ai au fond de moi
Le besoin de toi

Mon cœur indécis
N’est pas assouvi
Comme le tiens, assoupi
Tiens le mien soumis

J'ai encore parfois
Le besoin de toi

Rappelle-toi,
Il était des jours, au bout de nos nuits
Au goût d’insomnies
Au goût d'infini

Au coin de la bouche
Le baiser fit mouche
Au coin de la rue
Te sauter dessus
Au coin de l'armoire
Se plaquer dans le noir
Sur le coin du lit
Nos corps alanguis

Rappelle-toi, rappelle-toi
Rappelle-moi
Rappelle-toi, rappelle-toi
Ramène-moi
Des jours et des nuits
Aux couleurs de vie
Des jours et des nuits
Au goût d’infini

    La date/heure actuelle est Mar 26 Sep - 18:15